QUEL HÉRO POUR VOTRE ROMAN ?

l existe 4 grandes catégories (+ 1) de HÉROS DE ROMANS POLICIERS.

L’ENQUÊTEUR AMATEUR : qui, en général se retrouve au milieu d’une enquête par hasard. Cela peut-être un individu lambda, mais aussi un journaliste, un médecin….
LE DÉTECTIVE PRIVE : Un professionnel de l’investigation mais qui ne bénéficie pas de toutes les prérogatives du policiers, ce qui a pour effet d’ajouter des difficultés particulières au cours de l’enquête. Mais, cela possède un avantage : pouvoir outrepasser les règles.
LE POLICIER qui agit dans les règles mais qui doit aussi s’y conformer sous peine de subir de graves sanctions.
Le HORS-LA-LOI : Agit en dehors des règles, le plus souvent pour servir ses intérêts mais aussi souvent avec un esprit de redresseur de tort : Arsène LUPIN, Simon TEMPLAR : le Saint…
LA CINQUIÈME CATÉGORIE est une catégorie qui regroupe les 4 premières mais dans un contexte particulier : LE ROMAN HISTORIQUE. Le héros se trouve plongé dans une époque, plus ou moins ancienne, ou il devra enquêter en respectant les moyens et les méthodes employés durant cette période. Nicolas LE FLOCH est l’exemple le plus connu, mais il y a aussi l’excellent “La nuit des généraux” qui se déroulent durant la dernière guerre mondiale, avec un général allemand assassine de prostituées.
Après, c’est votre imagination qui devra faire la ménage et réorganiser les différents aspects possibles pour créer un héro original : Le policier qui subit une sanction et qui travaille dans un cadre limité comme le détective privé. Le policier qui subit de nombreuses contraintes qui l’empêchent d’agir en toute sérénité : L’inspecteur Harry, Adieu poulet.
Le fugitif, ce médecin accusé du meurtre de sa femme qui doit, seul contre tous, mener son enquête pour se disculper.

CRÉER LA SPÉCIFICITÉ DU HÉROS

Dans un roman policier, le héros doit être reconnaissable immédiatement. Il doit être déterminé soit par un trait de sa personnalité, soit par un objet qui le rend immédiatement reconnaissable et fait que l’on s’attache à lui.
Cette dernière particularité ne doit pas être obligatoirement positive.
Ce trait spécifique interviendra dans certains passages. Il soulignera son importance dans la détermination de la personnalité du héro, et pourra devenir, selon la situation, un atout ou un point faible. 
En ce qui concerne les traits de caractères, n’oubliez-pas que ce sont l’humanité, et les faiblesses qui accrochent le plus le lecteur.

Kurt Wallander : Parkinson

Jesse Stones : Alcoolique dépressif

Franck Sharko : Schizophrène

Jules Maigret : Fume la pipe

Sherlock Holmes : sa pipe recourbée, son Deerstalker (casquette) et son violon

Hercule Poirot : Sa moustache et son élocution

Cormoran Strike : Sa jambe coupée

Dave Brandstetter : Homosexuel

Nestor Burma : Sa pipe en forme de taureau

Nero Wolfe : Collectionneur d’orchidées

Lola Joss : commissaire à la retraite.

Il existe de nombreux autres exemples de particularités physiques ou psychologiques qui favorisent l’attachement au héros. A vous de les trouver et surtout, d’en inventer une…la vôtre ! Mais n’oubliez pas que ce sont ces particularités qui feront que l’on s’intéressera ou non à votre héros.

TYPOGRAPHIE DES DIALOGUES

Tous les ans de nombreux tapuscrits sont refusés simplement parce qu’ils ne respectent pas les exigences typographiques réclamées par les éditeurs.
Si de nombreuses règles correspondent aux réglages « usine » des logiciels de type WORD, certaines demandent une mise en place particulières.
C’est notamment le cas pour les dialogues.Pour écrire des dialogues vous aurez besoin de guillemets et de tirets.ATTENTION.
Pour les guillemets nous parlons de guillemets français : «.», et non, de guillemets doubles anglais. “.”En général les claviers WORD sont calibrés avec les guillemets français.Pour les tirets nous ne parlons pas du trait d’union : “-“, mais du tiret cadratin (quadratin) : ” — “, plus long.Pour obtenir un tiret cadratin sur un clavier WORD, il faut appuyer simultanément sur « control », « alt » et le moins « – » du clavier numérique. : Ctrl+Alt+-.
Sans clavier numérique, il faut passer par la table des caractères, ce qui est une grosse galère. Dans ce cas, utilisez l’astuce suivante. Tapez tout votre texte avec des traits d’union et une fois terminé, vous effectuez un « rechercher-remplacer » entre les deux caractères. Attention cette manipulation transforme tous les traits d’union en cadratin, ex : rez—de—chaussée, ce qui n’est pas le but désiré. Pour régler ce désagrément, faites cette manipulation avant la correction de votre texte. Ainsi, le correcteur d’orthographe identifiera les cadratins lorsqu’ils devront être remplacés dans les mots par un trait d’union, ex : garde—à—vous, deviendra, garde-à-vous (bonne orthographe).
POUR EN REVENIR AUX DIALOGUES
Notez qu’il existe trois façons principales d’écrire des dialogues dans un manuscrit :Les guillemets :
« Vous êtes un cuistre », hurla Catherine, « Et vous, une gourgandine », répliqua Paul.
Cette forme de présentation n’est pratiquement plus utilisée aujourd’hui. Je vous conseille de ne pas l’utiliser.

La combinaison des guillemets et des tirets :
Le chevalier ne se laissa pas insulter. « Traitre toi-même. Tu pues encore le charognard de ta lignée.
— Tu n’es qu’un félon !
— Peut-être, mais fidèle à mes idées. »
Vous constatez que le premier dialogue commence par des guillemets, et que la dernière réplique se termine toujours par des guillemets. Entre les deux le dialogue
s’instaure et à chaque nouveau dialogue vous les débutez par un tiret.
A chaque nouveau dialogue, dans votre histoire, vous utiliserez cette technique.Les tirets
C’est actuellement la technique la plus appréciée par les éditeurs français.
Ici, plus besoin de guillemets.Erwan avait un fort accent italien :
— Si on dînait ensemble à ton retour ?
— Pour quoi faire ? répondit Yoann ?
— Le plaisir d’être ensemble.
Il rit, d’un rire franc et moqueur.
N’oubliez pas de faire commencer vos paragraphes et vos répliques par des alinéas.Pour terminer, j’insiste une nouvelle fois, sur la nécessité de respecter ces règles typographiques sous peine de voir votre tapuscrit se retrouver directement aux oubliettes des éditeurs.

CORRECTION DE VOTRE TEXTE

La qualité de votre manuscrit tient une part importante dans le choix de votre livre par un éditeur. Parmi les nombreuses obligations à respecter, il y a, bien entendu, l’orthographe. L’achat d’un correcteur d’orthographe est une évidence pour un auteur. Mais un tel outil à un coût, et il ne faut pas se tromper dans son choix. Malgré tout, il en existe peu, ce qui devrait faciliter votre démarche. En attendant de vous décider sur lequel choisir, vous pouvez utiliser les correcteurs en ligne gratuits. Leur inconvénient, c’est de limiter la longueur du texte à analyser. En revanche, ils permettent de se faire la main sans dépenser un centime. Je consacrerai un post aux correcteurs d’orthographe payant, mais en attendant, je vous conseille Scribens : https://www.scribens.fr/ que j’utilise sur un de mes pc qui n’est pas équipé de mon correcteur habituel payant. À mon sens, Scribens est le meilleur correcteur gratuit. Toutefois, c’est votre expérience personnelle qui confirmera ce choix ou vous orientera vers un autre outil. Un dernier conseil : avant de passer votre texte à Scribens, analysez le, avec le correcteur inclus dans votre traitement de texte. Sous Word, on appelle le correcteur avec la touche F.7. Cette opération constitue un premier bon nettoyage de votre texte.

Les 100 MEILLEURS POLARS

1 – Une liste des 100 meilleurs polars de tous les temps ressemblera obligatoirement à celui qui l’établit. Il faut donc prendre ce type classement avec toutes les réserves que cela impose.Pour exemple il existe deux listes qui servent de références.Une liste estimée, publiée en 1990 par la Crime Writers’ Association, une association d’auteurs basée au Royaume-Uni.Une autre de 1995, de l’association Mystery Writers of America(voir ci-dessous), basée elle aux États-Unis, a publié une liste similaire, intitulée The Top 100 Mystery Novels of All Time (listée plus bas).Et bien entendu, ces listes contiennent respectivement 99 % et 98 % de romans en langue anglaise.A consulter sur : https://fr.wikipedia.org/wiki/Les_Cent_Meilleurs_Romans_policiers_de_tous_les_tempsDu coup, nous avons choisi une liste de 25 romans policiers qui fait la part belle à une culture du polar plus proche de la notre que celle de nos amis anglo-saxons.Malgré tout nous vous mettons à la suite la liste complète de la Mystery Writers of America

LES 25 MEILLEURS POLARS MODERNES

Petite liste non exhaustive et subjective de très bons thrillers contemporains.
1. Le Chuchoteur de Donato Carrisi :Cet excellent polar italien est à lire absolument. Les corps de cinq petites filles sont découverts dans des fosses, avec pour chacune un bras manquant…
2. L’assassin qui est en moi de Jim Thompson :L’adjoint au shérif Lou Ford semble si charmant et serviable. Il cache pourtant de lourds secrets, entre son passé en prison et ses relations avec le monde de la prostitution.
3. Millenium 1 – Les Hommes qui n’aimaient pas les Femmes de Stieg Larsson :Le premier tome de la saga fascinante de l’auteur suédois. Un journaliste et une hackeuse s’associent pour enquêter sur une disparition.
4. Pars vite et reviens tard de Fred Vargas :Ce livre a été popularisé par son adaptation cinématographie. De mystérieux graffitis sont retrouvés sur les portes d’habitants de Paris.
5. La femme en vert d’Arnaldur Indriðason :Un bébé mâchouille l’os d’un squelette enterré sur une colline depuis un demi-siècle. C’est le début d’une enquête qui remonte dans le passé, plus précisément lors de la Seconde guerre mondiale.
6. Ne le dis à personne d’Harlan Coben :Un des plus célèbres livres d’Harlan Coben. Le héros vit dans le souvenir de sa femme, assassinée par un serial killer. Un jour, il croit l’apercevoir dans la foule…
7. Le Poète de Michael Connelly :Un chroniqueur policier enquête sur le suicide de son frère jumeau. Il se convainc peu à peu qu’il s’agit d’un homicide.
8. J’étais Dora Suarez de Robin Cook :Un inspecteur bouleversé par le meurtre d’une jeune prostituée se heurte à ses propres démons. Mais qui était Dora Suarez ?
9. Glacé de Bernard Minier :Le premier tome d’une excellente trilogie. Le policier Martin Servaz fait face à un meurtre étrange commis au cœur des Pyrénées enneigées.
10. Shutter Island de Dennis Lehane :Ce thriller psychologique nous plonge dans un asile sur une île isolée. Le détective chargé d’enquêter sur une disparition est peu à peu plongé dans un vortex d’hallucinations.
11. Les Rivières Pourpres de Jean-Christophe Grangé :Adapté au cinéma, ce roman est un des meilleurs de Jean-Christophe Grangé. Des corps affreusement mutilés sont retrouvés dans une petite ville…
12. In Tenebris de Maxime Chattam :Un détective et une inspectrice collaborent dans une affaire surprenante de disparitions massives. La vérité va vite les dépasser.
13. La Fille du train de Paula Hawkins :Un des polars les plus lus ces dernières années. Une femme dépressive et alcoolique observe tous les jours un couple heureux par la fenêtre du train. Un jour, elle se persuade d’avoir assisté à un crime…
14. Le Bonhomme de Neige de Jo Nesbø :Que se passe-t-il en Norvège au début de l’hiver ? Des femmes disparaissent et des bonhommes de neige menaçants sont trouvés dans leur jardin.
15. Le Diable Tout le Temps de James Ray Pollock :Etats-Unis, années 60. Après la Seconde guerre mondiale, les destins de plusieurs personnages s’entrechoquent…
16. Le Tailleur de Pierre de Camilla Läckberg :Un polar tout droit venu du froid. Un policier enquête sur le meurtre de la fille d’une amie de sa femme.
17. Nymphéas noirs de Michel Bussi :L’intrigue se déroule à Giverny, où se trouvent les fameux nénuphars qu’a peint Monet. Un meurtre vient bouleverser la vie paisible du village.
18. Sharko de Frank Thiliez :Une policière tue un homme hors de toute procédure légale. Son collègue la protège en maquillant la scène de crime.
19. La Mariée était en blanc de Mary Higgins Clark :Une jeune femme disparaît le jour de son mariage. Famille, amis, mari : tout le monde est suspect.
20. Ne lâche pas ma main de Michel Bussi :Lors de vacances paradisiaques au soleil, une femme est portée disparue. Son conjoint est vite pointé du doigt.
21. L’Homme aux cercles bleus de Fred Vargas :Des cercles bleus avec l’inscription « Victor, mauvais sort, que fais-tu dehors ? » sont tracés sur les trottoirs. Un jour, le corps d’une femme égorgée est placé au milieu…
22. L’Affaire Cendrillon de Mary Higgins Clark :La productrice de l’émission de télé-réalité « Suspicion » cherche une idée de sujet. Elle tente d’élucider le meurtre d’une étudiante retrouvée avec un seul escarpin.
23. Les Arcanes du chaos de Maxime Chattam :Ce thriller fait référence aux attentats du 11 septembre. Manipulation, complot… des thèmes qui font écho aux craintes de tous.
24. Meurtres pour rédemption de Karine Giebel : Immersion dans une prison pour femmes dans ce livre glaçant. Marianne, 20 ans, a l’espoir de quitter sa cellule…
25. Code 93 d’Olivier Norek :Un policier habitué aux quartiers difficiles est confronté à des phénomènes étranges. Pourquoi ce cadavre refuse-t-il de mourir et pourquoi cet homme est-il atteint d’auto-combustion ?

LA LISTE COMPLÈTE DE LA
MYSTERY WRITERS OF AMERICA

Découvrez désormais les meilleurs romans policiers de tous les temps selon cette liste bien connue des lecteurs. Nous avons détaillé les 25 premiers pour vous donner envie d’en savoir plus…

  1. Josephine Tey : The Daughter of Time (1951) : « La Fille du Temps » est un classique de la littérature policière. L’inspecteur Alan Grant, cloué au lit, se penche sur un mystère du passé : l’assassinat des neveux de Richard III.
  2. Raymond Chandler : The Big Sleep (1939) : « Le Grand Sommeil » a été adapté en tant que film policier avec Humphrey Bogart et Lauren Bacall. Un détective privé y enquête sur des affaires de chantage et de disparition qui se révèlent entremêlées.
  3. John le Carré: The Spy Who Came In From the Cold (1963) : « L’Espion qui venait du froid » a révolutionné le genre du roman d’espionnage. En pleine guerre froide, on y suit les machinations des services secrets soviétique, anglais et allemand.
  4. Dorothy L. Sayers: Gaudy Night (1935) : « Le Cœur et la Raison » met en scène le détective amateur Lord Peter Wimsey. L’aristocrate tente d’arrêter le responsable d’actes de vandalisme dans un établissement scolaire.
  5. Agatha Christie: The Murder of Roger Ackroyd (1926) : « Le meurtre de Roger Ackroyd » est un des best-sellers d’Agatha Christie, connu pour ses retournements de situation. Le cadavre d’un industriel est retrouvé : mais qui est le coupable ?
  6. Daphne du Maurier: Rebecca (1938) : « Rebecca » est un classique de la littérature anglaise, inspiré des romans de Charlotte Brontë. Une jeune femme épouse un veuf, mais doit vivre avec le souvenir de l’épouse disparue qui semble hanter les lieux.
  7. Raymond Chandler: Farewell, My Lovely (1940) : »Adieu ma jolie » est une enquête sur fond d’histoire d’amour. Un truand à la recherche de son aimée sort de prison et tue le gérant d’une boîte de nuit.
  8. Wilkie Collins: The Moonstone (1868) : « La Pierre de lune » est considéré comme le premier roman détective moderne. Les protagonistes cherchent à élucider le mystère de la disparition d’une pierre précieuse.
  9. Len Deighton: The Ipcress File (1962) : « Ipcress, danger immédiat » est un roman d’espionnage bien connu au Royaume-Uni. Le héros est un agent du contre-espionnage qui tente de se fondre dans la population civile.
  10. Dashiell Hammett: The Maltese Falcon (1930) : « Le Faucon de Malte » est un roman noir iconique. Un détective privé devient suspect lorsque son associé et son client meurent au début d’une enquête.
  11. Josephine Tey: The Franchise Affair (1948) : « Elle n’en pense pas un mot » est le deuxième roman de Josephine Tey dans ce classement. Une mère et sa fille sont soupçonnées d’avoir enlevé une orpheline de guerre.
  12. Hillary Waugh: Last Seen Wearing … (1952) : « On recherche » est un modèle de roman de procédure policière. On y suit l’enquête de police pour retrouver une adolescente disparue.
  13. Umberto Eco: The Name of the Rose (1980) : « Le Nom de la rose » est très connu pour son adaptation cinématographique. C’est un policier médiéval : un moine est retrouvé mort, prétendument par suicide.
  14. Geoffrey Household: Rogue Male (1939) : « Rogue Male » parle d’un tireur sportif arrêté pour avoir tué un dictateur. Est-il vraiment l’auteur du meurtre dont on l’accuse ?
  15. Raymond Chandler: The Long Goodbye (1953) : « The Long Goodbye » est considéré par l’écrivain Raymond Chandler comme son meilleur roman. Le détective Philip Marlowe y enquête sur la disparition d’un auteur à succès.
  16. Francis Iles: Malice Aforethought (1931) : « Complicité » évoque un médecin meurtrier. Il veut se venger d’avoir été éconduit en empoisonnant sa victime à petit feu.
  17. Frederick Forsyth: The Day of the Jackal (1971) : « Chacal » est un thriller historique inspiré de l’attentat du Petit-Clamard. Un tueur à gages engagé par l’OAS a pour mission de tuer Charles de Gaulle.
  18. Dorothy L. Sayers: The Nine Tailors (1934) : « Les Neuf Tailleurs » met de nouveau en scène l’aristocrate Lord Peter. La veille du jour de l’an, la femme d’un châtelain est retrouvée morte et le corps d’un vagabond est placé ensuite dans son cercueil…
  19. Agatha Christie: And Then There Were None (1939) : « Dix petits nègres » fait partie des livres les plus connus au monde. 10 personnes invitées sur une île sont assassinées méthodiquement les unes après les autres.
  20. John Buchan: The Thirty-Nine Steps (1915) : « Les 39 Marches » introduit le héros Richard Hannay, ingénieur des mines. Il retrouve un cadavre chez lui et est poursuivi par La Pierre Noire, association redoutée du milieu du crime organisé.
  21. Arthur Conan Doyle: The Collected Sherlock Holmes Short Stories (1892-1927) : Qui ne connaît pas les aventures du détective Sherlock Holmes ? Que ce soit en France ou dans le reste du monde, le héros de Doyle est entré dans la légende.
  22. Dorothy L. Sayers: Murder Must Advertise (1933) : C’est le retour du détective aristocrate dans le classement avec « Lord Peter et l’Autre« . Le héros enquête sur la mort « accidentelle » d’un employé d’une agence publicitaire.
  23. Edgar Allan Poe: Tales of Mystery & Imagination (1852) : Edgar Allan Poe n’était pas que poète. « Tales of Mystery & Imagination » est une compilation posthume de ses meilleurs écrits.
  24. Eric Ambler: The Mask of Dimitrios (1939) : « Le Masque de Dimitrios » est considéré comme le chef d’oeuvre d’Eric Ambler. Un auteur en manque d’imagination se penche sur le mystère d’un cadavre repêché dans le Bosphore.
  25. Edmund Crispin: The Moving Toyshop (1946) : « The Moving Toyshop » relate l’histoire d’un poète qui découvre un corps dans un magasin de jouets. A sa grande surprise, la boutique a disparu le lendemain…
  26. Margery Allingham: The Tiger in the Smoke (1952)
  27. Peter Lovesey: The False Inspector Dew (1982)
  28. Wilkie Collins: The Woman in White (1860)
  29. Barbara Vine: A Dark-Adapted Eye (1986)
  30. James M. Cain: The Postman Always Rings Twice (1934)
  31. Dashiell Hammett: The Glass Key (1931)
  32. Arthur Conan Doyle: The Hound of the Baskervilles (1902)
  33. John le Carré: Tinker, Tailor, Soldier, Spy (1974)
  34. E. C. Bentley: Trent’s Last Case (1913)
  35. Ian Fleming: From Russia, with Love (1957)
  36. Ed McBain: Cop Hater (1956)
  37. Colin Dexter: The Dead of Jericho (1981)
  38. Patricia Highsmith: Strangers on a Train (1950)
  39. Ruth Rendell: A Judgement in Stone (1977)
  40. John Dickson Carr: The Hollow Man (1935) (aka The Three Coffins)
  41. Anthony Berkeley: The Poisoned Chocolates Case (1929)
  42. Ellis Peters: A Morbid Taste for Bones (1977)
  43. Ellis Peters: The Leper of Saint Giles (1981)
  44. Ira Levin: A Kiss Before Dying (1953)
  45. Patricia Highsmith: The Talented Mr. Ripley (1955)
  46. Graham Greene: Brighton Rock (1938)
  47. Raymond Chandler: The Lady in the Lake (1943)
  48. Scott Turow: Presumed Innocent (1987)
  49. Ruth Rendell: A Demon in My View (1976)
  50. John Dickson Carr: The Devil in Velvet (1951)
  51. Barbara Vine: A Fatal Inversion (1987)
  52. Michael Innes: The Journeying Boy (1949)
  53. P. D. James: A Taste for Death (1986)
  54. Jack Higgins: The Eagle Has Landed (1975)
  55. Mary Stewart: My Brother Michael (1960)
  56. Peter Lovesey: Bertie and the Tin Man (1987)
  57. Susan Moody: Penny Black (1984)
  58. Len Deighton: Game, Set & Match (1984-1986)
  59. Dick Francis: The Danger (1983)
  60. P. D. James: Devices and Desires (1989)
  61. Reginald Hill: Under World (1988)
  62. Mary Stewart: Nine Coaches Waiting (1958)
  63. Paula Gosling: A Running Duck (1978)
  64. Michael Gilbert: Smallbone Deceased (1950)
  65. Lionel Davidson: The Rose of Tibet (1962)
  66. P. D. James: Innocent Blood (1980)
  67. Dorothy L. Sayers: Strong Poison (1930)
  68. Michael Innes: Hamlet, Revenge! (1937)
  69. Tony Hillerman: A Thief of Time (1989)
  70. Caryl Brahms & S. J. Simon: A Bullet in the Ballet (1937)
  71. Reginald Hill: Deadheads (1983)
  72. Graham Greene: The Third Man (1950)
  73. Anthony Price: The Labyrinth Makers (1974)
  74. Adam Hall: The Quiller Memorandum (1965)
  75. Margaret Millar: Beast in View (1955)
  76. Sarah Caudwell: The Shortest Way to Hades (1984)
  77. Desmond Bagley: Running Blind (1970)
  78. Dick Francis: Twice Shy (1981)
  79. Richard Condon: The Manchurian Candidate (1959)
  80. Caroline Graham: The Killings at Badger’s Drift (1987)
  81. Nicholas Blake: The Beast Must Die (1938)
  82. Martin Cruz Smith: Gorky Park (1981)
  83. Agatha Christie: Death Comes as the End (1945)
  84. Christianna Brand: Green for Danger (1945)
  85. Cyril Hare: Tragedy at Law (1942)
  86. John Fowles: The Collector (1963)
  87. J. J. Marric: Gideon’s Day (1955)
  88. Lionel Davidson: The Sun Chemist (1976)
  89. Alistair MacLean: The Guns of Navarone (1957)
  90. Julian Symons: The Colour of Murder (1957)
  91. John Buchan: Greenmantle (1916)
  92. Erskine Childers: The Riddle of the Sands (1903)
  93. Peter Lovesey: Wobble to Death (1970)
  94. Dashiell Hammett: Red Harvest (1929)
  95. Ken Follett: The Key to Rebecca (1980)
  96. Ed McBain: Sadie When She Died (1972)
  97. H. R. F. Keating: The Murder of the Maharajah (1980)
  98. Simon Brett: What Bloody Man Is That? (1987)
  99. Gavin Lyall: Shooting Script (1966)
  100. Edgar Wallace: The Four Just Men (1906)